Le bitcoin (et les cryptomonnaies) incompatibles avec les devises d’Etat

Rédigé le 8 février 2018 par | Crypto Monnaies, Guerre des monnaies, Simone Wapler Imprimer

BITCOIN ET CRYPTOS = OUT !

Les cryptomonnaies gênent les politiques monétaires des banquiers centraux, conclut une étude de la Federal Reserve de Philadelphie.

La Parasitocratie s’intéresse au bitcoin

La Parasitocratie se penche sérieusement sur le bitcoin.

En effet, une étude d’un économiste de la Philly Fed (la Federal Reserve Bank of Philadelphia), co-signée d’un universitaire vient de sortir.

Et ses conclusions sont très distrayantes.

Federal Reserve de Philadelphie

Pour lire cette étude, cliquez sur l’image ou ici

Voici une traduction à la volée de l’abstract, la synthèse qui figure en tête de ce rapport.

Un système monétaire dans lequel circulent des cryptomonnaies émises par le secteur privé en vue de servir de moyen d’échange, peut-il fonctionner ? Un tel système est-il stable ? De quelle façon les gouvernements devraient-ils réagir aux cryptomonnaies ? La coexistence est-elle possible entre ces monnaies et celles qui sont émises par les gouvernements ? Les crypto-monnaies permettent-elles une allocation [des actifs] efficace ? Voilà quelques-unes des questions de taille que soulève au sein du débat politique actuel l’avènement soudain des crypto-monnaies. Pour y répondre, nous modélisons la concurrence entre les monnaies fiduciaires privées.

Nous concluons qu’un arrangement purement privé ne peut conduire à une allocation d’actifs efficace, même s’il peut conduire à une stabilité des prix dans certaines conditions technologiques.

La concurrence entre devises crée des problèmes pour la mise en place d’une politique monétaire utilisant les méthodes conventionnelles. Toutefois, il est possible de concevoir spécialement une politique réglementaire qui mettrait en place une allocation efficace en éjectant les devises privées du marché.

Nous démontrons aussi qu’un mécanisme spécial peut aboutir à une allocation efficace en introduisant un capital productif.

Largué ? Normal. Mais n’oubliez jamais que la complexité est l’arme de la Parasitocratie. Ça paraît sensé au premier regard mais en observant d’un peu plus près, en fait, non, pas du tout ! C’est absurde, bizarre, inutilement compliqué

PARASITOCRATIE

Tout est dit dans ce résumé.

Les banquiers centraux veulent le contrôle

Le texte en gras est de moi. Les banquiers centraux veulent le contrôle et estime que la concurrence monétaire entrave leurs « politiques monétaires ».

*** Flash krach, volatilité, nervosité… ***

Un seul mot pour la situation boursière actuelle : PRUDENCE

Découvrez six mesures à mettre en place maintenant pour vous protéger.

Cliquez ici.

cryptomonnaiesCes politiques monétaires consistent à :

Ces politiques monétaires ne sont pas faites dans l’intérêt du simple citoyen, elles sont faites par et pour servir les intérêts de la Parasitocratie. Cette classe refuse de lâcher le contrôle des registres de dettes, car c’est ce contrôle qui lui confère son pouvoir.

Partagez cet article

Mots clé : - - - -

Simone Wapler
Simone Wapler
Rédactrice en Chef de Crise, Or & Opportunités et de La Stratégie de Simone Wapler

Simone Wapler est ingénieur de formation. Elle a travaillé dans le secteur de l’ingénierie aéronautique. Cette double casquette ingénieur/analyste financier est un véritable atout qu’elle met au service des abonnés.

Elle aborde les marchés avec l’œil du professionnel, de l’ingénieur, de l’industriel, et non celui du financier.

Son expertise, notamment dans le secteur des métaux de base et des métaux précieux, lui donne une longueur d’avance, une meilleure compréhension des vrais tenants et aboutissants du marché des ressources naturelles — un marché par ailleurs en pleine expansion, dont Simone Wapler connaît parfaitement tous les rouages, notamment au niveau de l’offre et de la demande.

Pour en savoir plus sur Crise, Or & Opportunités et La Stratégie de Simone Wapler.

Visitez le site officiel de Simone Wapler : www.Simone Wapler.fr

2 commentaires pour “Le bitcoin (et les cryptomonnaies) incompatibles avec les devises d’Etat”

  1. Binance est un scam!!!!
    OMG
    Le site est HS et l’application aussi!!

  2. Cher Monsieur,
    Merci de votre commentaire et de la confiance que vous portez aux Publications Agora.
    Binance est une plate-forme dans laquelle nous avons totalement confiance, nous la recommandons d’ailleurs dans nos services dédiés aux cryptomonnaies.
    Bien cordialement,

Laissez un commentaire