photo auteur
Simone Wapler
Rédactrice en Chef de Crise, Or & Opportunités et de La Stratégie de Simone Wapler

Simone Wapler est ingénieur de formation. Elle a travaillé dans le secteur de l’ingénierie aéronautique. Cette double casquette ingénieur/analyste financier est un véritable atout qu’elle met au service des abonnés.

Elle aborde les marchés avec l’œil du professionnel, de l’ingénieur, de l’industriel, et non celui du financier.

Son expertise, notamment dans le secteur des métaux de base et des métaux précieux, lui donne une longueur d’avance, une meilleure compréhension des vrais tenants et aboutissants du marché des ressources naturelles — un marché par ailleurs en pleine expansion, dont Simone Wapler connaît parfaitement tous les rouages, notamment au niveau de l’offre et de la demande.

Pour en savoir plus sur Crise, Or & Opportunités et La Stratégie de Simone Wapler.

Visitez le site officiel de Simone Wapler : www.Simone Wapler.fr

Riche d'ici l'été avec l'or et l'argent-métal (1)

Rédigé le 16 février 2011 par Simone Wapler | Article

Riche cet été, ça vous dirait ? Et encore ce ne serait qu’un début… Vous avez déjà compris là où je veux en venir : le recul de l’or est une aubaine. Si vous faisiez partie des hésitants du grand train de l’or — ceux qui restaient nerveusement à quai en pensant qu’il était trop tard pour embarquer –, prenez votre billet et n’hésitez plus à vous trouver une petite place

Inflation : vraie menace ou fausse crainte ?

Rédigé le 7 février 2011 par Simone Wapler | Article

La dernière enquête de la Commission européenne sur les anticipations d’inflation montre une perception à la hausse, mais rien de grave. "Anticipé", c’est le mot fort à retenir. Vous connaissez les capacités d’anticipation de notre élite politico-financière qui sait si bien voir venir les crises. Cela mérite de se pencher sur la question

Combien va vous coûter la faillite de la Grèce

Rédigé le 26 janvier 2011 par Simone Wapler | Article

Nous avons toujours écrit qu’il s’agissait pour la Grèce non pas de savoir "si" elle allait faire faillite mais "quand". Comment cela va-t-il se passer ? Jacques Cailloux, chef économiste Europe de la Royal Bank of Scotland, nous explique le procédé. L’EFSF rachète sur le marché de la dette grecque à 80% du nominal puis la revend à la Grèce à 90% de ce nominal

Vos huit armes pour remporter la guerre des monnaies (2)

Rédigé le 13 janvier 2011 par Simone Wapler | Article

Jusqu’à présent, dans le contexte de crise, l’argent-métal me semblait un parent pauvre de l’or. Les banques centrales n’ont pas d’argent dans leurs coffres, tandis qu’elles stockent encore un peu d’or. Cependant, un phénomène récent m’a fait changer d’attitude : les Chinois se sont mis à l’argent. Les pièces ont triplé l’année dernière

Vos huit armes pour remporter la guerre des monnaies (1)

Rédigé le 12 janvier 2011 par Simone Wapler | Article

Une bataille vient seulement de commencer. Il s’agit d’une course à la dévalorisation. Les pays développés espèrent ainsi diminuer un endettement devenu insupportable. Dans le même temps, les pays émergents entendent ne pas se laisser plumer et veulent continuer à soutenir leurs exportations

Identifiez les bulles gonflées par les QE et ne vous laissez pas prendre (2)

Rédigé le 8 décembre 2010 par Simone Wapler | Article

Les pays émergents sont devenus la tarte à la crème des gérants et je ne connais pas une semaine durant laquelle un communiqué de presse triomphant ne m’annonce la création d’un fonds émergent. Nous sommes submergés par les émergents ! Evidemment, nous détestons cela. C’est un signe "bullien" inquiétant

Identifiez les bulles gonflées par les QE et ne vous laissez pas prendre (1)

Rédigé le 7 décembre 2010 par Simone Wapler | Article

C’était dans les journaux il y a quelques jours et dans les indices. Monsieur Trichet, gouverneur de la Banque centrale européenne va racheter (avec des euros surgis du néant) la dette souveraine des pays en difficulté. C’est ce que nous avons baptisé QEE, comme quantitative easing européen, par similitude avec ce que font les Etats-Unis

L'immobilier s'envole alors que l'euro s'effondre

Rédigé le 29 novembre 2010 par Simone Wapler | Article

Pendant que l’euro craque, les unes de la presse française se focalisent sur l’immobilier qui atteint des prix record. "La folle flambée des prix des logements se généralise", déplorent Les Echos. C’est vrai que de titrer sur quelque chose qui monte c’est plus réconfortant que de parler du naufrage de la monnaie unique

Or : la claque de la relique barbare

Rédigé le 9 novembre 2010 par Simone Wapler | Article

Je me suis trompée. J’avais prévu en juillet dans le repli estival de l’or sous le niveau de 1 200 $ l’once un très bel automne. Au milieu du mois d’octobre, alors que l’or avait progressé de 18,70% entre le 28 juillet et le 14 octobre, il semblait logique que les cours marquent une pause. Tout marché haussier sain connaît des replis de parcours. Si ce n’est pas le cas, il faut bien admettre que le marché en question est en état de bulle et que la fin de la grande tendance haussière est proche. Ce que je ne crois pas

QE1, QE2… et la fête à laquelle vous devez absolument participer (2)

Rédigé le 3 novembre 2010 par Simone Wapler | Article

Le quantitative easing, ça ne marche pas, disions-nous hier… alors pourquoi se lancer dans une nouvelle vague ? Eh bien, c’est un peu compliqué… Si l’économie était une science, le keynésianisme aurait disparu depuis longtemps. Mais l’économie est une religion. Dans ce genre de milieu, on accorde beaucoup de crédit aux pêcheurs repentis et convertis. J’en ai justement un sous la main : Alan Greenspan ex-Grand Gouverneur de la Grande Banque Centrale de l’Empire Américain. Et même Greenspan dit que le QE c’est dangereux

QE1, QE2… et la fête à laquelle vous devez absolument participer (1)

Rédigé le 2 novembre 2010 par Simone Wapler | Article

QE = quantitative easing. Cette opération consiste pour la Banque centrale américaine à racheter des créances douteuses. La Fed donne du bel argent tout frais tout vert aux banques qui, en échange, lui refilent des mauvaises créances. L’opération soulage les banques et les prêteurs comme les emprunteurs et soutient le marché immobilier américain. C’est l’équivalent (plus sophistiqué) de l’impression de monnaie, de la création monétaire pure. Le but est de soutenir l’économie américaine et l’immobilier américain

C'est le moment de jouir de votre or ! (2)

Rédigé le 27 octobre 2010 par Simone Wapler | Article

Il ne vous a pas échappé que les interventions monétaires dites compétitives se multipliaient. En pratique, il ne s’agit que de destruction monétaire en règle. Un banquier central soutient une monnaie étrangère en en achetant suffisamment sur le marché pour faire monter son cours et donc faire baisser sa propre monnaie. Seul problème : ce qu’il achète se crée — s’imprime — à volonté. Ce ne sera donc jamais assez

C'est le moment de jouir de votre or ! (1)

Rédigé le 26 octobre 2010 par Simone Wapler | Article

A 1 353 $ et 967 euros l’once, l’or est certainement rentré dans la troisième phase de son grand marché haussier, celle qui verra son sommet et son déclin, jusqu’à la prochaine crise. Mais cette troisième phase devrait durer quelques années. En 1980, les progressions de l’or et de l’argent furent respectivement de 2 276% et 3 099% avant la traversée du désert. Nous n’en sommes qu’à 412% et 419%

Pourquoi la "bulle de l'or" va résister

Rédigé le 4 octobre 2010 par Simone Wapler | Article

L’once a pulvérisé les 1 300 $, à 1 314 $ actuellement. Soit 960 euros. La foule déprime : de mauvaises statistiques américaines et une anémique croissance du deuxième trimestre revue à 1,6%. Pourtant, les bons du Trésor atteignent des sommets. Pourquoi diable les gens s’arrachent-ils des créances d’un pays qui s’enfonce dans la léthargie économique et imprime de la monnaie à tout va

Angleterre : le "laboratoire du pire" prouve que déflation et inflation peuvent coexister

Rédigé le 16 août 2010 par Simone Wapler | Article

La Bank of England s’est lancée dans une course folle au yoga mortel, les mesures d’assouplissement monétaires ou quantitative easing consistant à racheter les obligations souveraines. Il s’agit d’une inflation de la masse monétaire par création de monnaie à partir de rien

Le certain, le probable et le pire (2)

Rédigé le 19 juillet 2010 par Simone Wapler | Article

Vendredi 9 juillet, j’assistais à un point trimestriel sur les marchés à la Compagnie Financière Edmond de Rothschild. Dans l’assistance, des journalistes. Etienne Gorgeon, le directeur de la gestion des taux et crédit, (c’est-à-dire le type qui choisit des obligations de par le monde pour les mettre dans les portefeuilles des clients = vaste boulot, surtout en ce moment), présentait une courbe de très long terme de l’évolution du cours des actions MSCI World. Il s’est quasiment excusé : "la maison n’aime pas que je présente cette courbe, car c’est un peu déprimant"

Le certain, le probable et le pire (1)

Rédigé le 16 juillet 2010 par Simone Wapler | Article

La plupart des titres de l’actualité sont dans les prix et leurs enjeux ont été débattus depuis de nombreux mois. Ce qui précipite une baisse, c’est la peur. Les paniques sont déclenchées par ce qui n’a pas été anticipé ou soupesé. Votre estimation de l’inconnue inconnue est aussi bonne que celle de n’importe qui, sinon ce serait de l’inconnue connue", estime Josh Wolf dans Forbes

La Fed trouve la cause de son échec

Rédigé le 6 juillet 2010 par Simone Wapler | Article

Les milliers de milliards de relance vont déboucher sur… rien, mais c’est de la faute de l’euro. Il est urgent pour la Fed de préparer le terrain pour expliquer l’échec de sa politique keynésienne qui va bientôt apparaître au grand jour