Accueil Deep State Avec « Le Donald », l’argent falsifié afflue