Tag Archives: potasse

Potasse, uranium, zinc : laquelle de ces 3 matières premières est un pari gagnant ?

| |

Aujourd’hui, alors que le marché des matières premières constate un net mouvement de recul de la part des investisseurs, la classification des principales matières haussières est devenue presque nécessaire…

Des terres rares à la potasse, la Chine défend sa place sur le marché des matières premières

| |

L’enjeu n’est plus le même, dans la partie d’échecs en 3D que joue la Chine pour les ressources naturelles. D’un côté, l’empire du Milieu la joue offensive. Mais de l’autre, il ne fait que de la défense… Pékin pousse les entreprises d’Etat à étudier le rachat de PotashCorp (POT), le géant canadien des engrais qui a déjà repoussé une offre hostile de la part de BHP Billiton, le géant minier anglo-canadien

Deux prédictions pour 2010

| |

S’il y a bien une prédiction en laquelle j’ai confiance, c’est que la demande de potasse en Chine rebondira en 2010. En fait, je pense que la demande de potasse rebondira partout, pas uniquement en Chine

Mettez de l’engrais dans votre portefeuille

| |

Certains ont fait une croix sur les bijoux, d’autres sur les vacances, certains sur les vêtements. La crise oblige à revoir les budgets. Mais que se passe-t-il lorsqu’on est contraint de couper dans l’essentiel ? C’est le dilemme auquel ont dû faire face les agriculteurs : fallait-il poursuivre les achats d’engrais, matériaux chers mais bénéfiques aux récoltes

La potasse ? De l’or en barre ! (2)

| |

Bon marché, la potasse est cependant un client difficile pour ses exploitants. Vous vous en doutez : si le minerai potassique est aussi âgé, il est enfoui profondément sous la couche qui constitue actuellement le sol. Il faut donc creuser pour aller le chercher — pas question de mines à ciel ouvert que l’on peut exploiter avec des engins de chantier. Mais on ne peut pas creuser bien profond. En effet, la potasse fond rapidement sous l’effet de la chaleur

La potasse ? De l’or en barre ! (1)

| |

Avant d’entrer dans le vif du sujet, plantons le décor. La population mondiale ne cesse de croître, tout en adoptant un mode de vie de plus en plus urbain. Si les gens s’entassent dans les villes, ils n’en désertent pas pour autant les campagnes. Usines, bureaux, immeubles et pavillons s’étendent et recouvrent la verdure de béton et de bitume. En conséquence, les terres arables disponibles, dont les meilleures sont déjà en exploitation, se raréfient. Vous suivez le raisonnement ? Il est indispensable, si l’on veut nourrir tout le monde, que l’agriculture ait des rendements élevés, grâce à des fertilisants dont la potasse fait partie