Tag Archives: engrais

Engrais : les fonds sont à l’affût, les fondamentaux haussiers — 2ème partie

| |

Au-delà de l’horizon immédiat, les fondamentaux sur les engrais sont haussiers. Ne serait-ce qu’en raison de la croissance chinoise : en matière d’engrais comme dans tant d’autres domaines des commos, les données de l’Empire du Milieu donnent le tournis ! La Chine est le premier producteur et le premier consommateur d’engrais au monde. Avec 50 millions de tonnes d’éléments nutritifs produits en 2007, elle pèse presque trois fois plus que le numéro deux mondial, les Etats-Unis

Engrais : les fonds sont à l’affût, les fondamentaux haussiers

| |

Les nitrates sont produits pour l’essentiel par synthèse grâce au procédé Haber. Ils ont poursuivi leur ascension – et formé le socle de la révolution verte qui, dans l’après-guerre, a changé le visage de l’agriculture mondiale. Sans eux, pas d’agriculture intensive possible. Mais, depuis un an, la consommation d’engrais s’est fortement contractée et le secteur est en période de déstockage. Alors, est-ce le moment de s’intéresser aux engrais avant la très probable phase de restockage ?

Mettez de l’engrais dans votre portefeuille

| |

Certains ont fait une croix sur les bijoux, d’autres sur les vacances, certains sur les vêtements. La crise oblige à revoir les budgets. Mais que se passe-t-il lorsqu’on est contraint de couper dans l’essentiel ? C’est le dilemme auquel ont dû faire face les agriculteurs : fallait-il poursuivre les achats d’engrais, matériaux chers mais bénéfiques aux récoltes

Sécheresse et crise économique pèsent sur l’agriculture

| |

J’ai récemment suivi ce qui se passait dans le secteur de l’agriculture avec plus d’intérêt que d’habitude. Je ne pense pas que les investisseurs aient réellement compris à quel point la sécheresse et la crise financière vont toucher la récolte de cette année dans tous les domaines. Nous en voyons déjà les effets sur certains produits, comme le thé. Le prix du thé devrait dépasser son niveau record atteint l’année dernière. Et la sécheresse en est la cause principale

La potasse ? De l’or en barre ! (1)

| |

Avant d’entrer dans le vif du sujet, plantons le décor. La population mondiale ne cesse de croître, tout en adoptant un mode de vie de plus en plus urbain. Si les gens s’entassent dans les villes, ils n’en désertent pas pour autant les campagnes. Usines, bureaux, immeubles et pavillons s’étendent et recouvrent la verdure de béton et de bitume. En conséquence, les terres arables disponibles, dont les meilleures sont déjà en exploitation, se raréfient. Vous suivez le raisonnement ? Il est indispensable, si l’on veut nourrir tout le monde, que l’agriculture ait des rendements élevés, grâce à des fertilisants dont la potasse fait partie