Tag Archives: crise grecque

Facebook a perdu 30 milliards de dollars virtuels : et si nous les donnions à la Grèce ?

▪ Les marchés se sont (et nous ont) fait bien peur à l’occasion de la journée des “Trois sorcières”, le vendredi 18 mai. Mais Wall Street enregistre enfin un joli rebond (de 1,5% à 2,5%), ce qui s’est toujours produit par le passé après des séries de 12 ou 13 séances de baisse consécutives. Nous pouvons donc nous offrir un petit frisson rétrospectif par le biais d’une market fiction qui a également pour but d’éclairer certains paradoxes de notre merveilleuse époque.

L’Ecofin a-t-il juré la perte de la Zone euro ?

▪ Nous avions conclu notre chronique de mardi par l’interrogation suivante : et si les opérateurs qui s’ingénient à jeter le discrédit sur l’Europe (qui tend le bâton pour se faire battre) dans le but de faire s’effondrer les marchés remportaient une victoire décisive en disloquant son système bancaire pour faire éclater l’Eurozone, quel bénéfice réel pourraient-ils en tirer ?

Une crise d’accord… mais quelle crise exactement ?

| |

Si le défaut de paiement imminent de la dette grecque n’est pas contenu, ça va bientôt devenir une crise des liquidités. C’est en partie ce qui a rendu les traders de New York si nerveux après la séance européenne. Dans un monde où l’on fait jouer l’effet de levier et où les capitaux chutent, les problèmes de liquidité deviennent des problèmes de solvabilité. Et tout ça n’est pas bon pour la confiance

L’Europe sombre, mais pas vous !

| |

Nous ne vivons pas une récession classique dans une période ordinaire. Nous vivons une Grande Récession qui marque la fin d’un modèle de fausse croissance basée sur la surconsommation à crédit. La chute du CAC 40 et des principaux indices boursiers européens cette semaine rappelle les marchés à la réalité. Transférer la bulle du crédit du privé vers le public n’était pas une bonne idée. Transférer n’est pas crever la bulle