Pourquoi le système monétaire actuel dépend des achats d’or de la Chine

Rédigé le 23 mars 2015 par | Epargne, Guerre des monnaies, Or & Matières Premières Imprimer

▪ Beaucoup de gens considèrent l’or comme un pourcentage des réserves totales d’un pays. Ils sont surpris d’apprendre que les Etats-Unis possèdent 70% de leurs réserves en or. La Chine, elle, n’a que 1% de ses réserves en or. En voyant ces chiffres, les gens pensent qu’il y a déséquilibre. Mais à mon sens, ces chiffres ne sont pas très significatifs.

Pourquoi ? Parce que les réserves d’un pays sont un mélange d’or et de devises fortes — et les devises peuvent être des obligations ou d’autres actifs. Les Etats-Unis n’ont pas besoin d’autres devises. Ils impriment des dollars, ils n’ont donc aucun intérêt à posséder des euros et des yens.

Il est donc logique qu’ils aient un important pourcentage de leurs réserves en or. D’un autre côté, la Chine a un plus grand besoin d’autres devises.

A mon avis, un meilleur indicateur est de mesurer la détention en or d’un pays en pourcentage du PIB. Le PIB mesure la taille de l’économie d’un pays. C’est la valeur brute de tous les biens et services.

" Les résultats du suivi de vos conseils sont les suivants: +39,51% en 3 mois… +45% en 5 mois… +20% en 1,5 mois… +170% en 5 mois !"
Olivier G.

De quels conseils parle ce lecteur comblé… et comment faire pour engranger le même genre de performances que lui ?

Cliquez vite ici pour tout savoir !

 

Il existe différentes mesures de la masse monétaire — M3, M2, M1 et M0. Toutefois, dans une économie monétaire, on peut dire que l’or détenu par un pays est la véritable monnaie. Je désigne les réserves d’or d’un pays par "M-0".

L’or a été "officiellement" supprimé de la scène au milieu des années 1970

Le FMI a officiellement démonétisé l’or en 1975. Les Etats-Unis ont mis fin à la convertibilité du dollar en 1971. L’or a été "officiellement" supprimé de la scène au milieu des années 1970. Mais l’or physique n’a jamais disparu.

Aujourd’hui, les Etats-Unis détiennent près de 8 000 tonnes d’or et n’en ont pas vendu de quantité significative depuis 1980. Ils ont bradé beaucoup d’or à la fin des années 1970 afin d’en limiter le prix ; depuis, plus rien. Je voudrais donc poser une question aux banquiers centraux : si l’or n’a aucun intérêt, pourquoi en détenez-vous autant ? Mais c’est un autre sujet.

▪ L’équilibre monétaire est en jeu
Actuellement, la Chine n’a officiellement pas assez d’or pour s’asseoir à la table des plus gros détenteurs mondiaux. Il faut considérer la politique mondiale comme une partie de poker.

Qu’est-ce que le joueur veut lors d’une partie de poker ? Une grande pile de jetons.

Eh bien, l’or sert de jetons politiques sur la scène financière internationale. Cela ne signifie pas qu’il y a un étalon-or mais l’or permet de faire entendre sa voix parmi les principaux joueurs autour de la table.

La Russie possède huit fois moins d’or que les Etats-Unis

Par exemple, la Russie possède huit fois moins d’or que les Etats-Unis. Cela semble peu, mais son économie est aussi huit fois moins importante. La Russie possède donc la bonne quantité d’or par rapport à la taille de son économie.

Au taux du marché, les réserves d’or américaines représentent environ 2,7% du PIB du pays. Ce chiffre varie parce que le prix de l’or varie — mais il se situe autour de 2,7%. Pour la Russie, le chiffre tourne également autour des 2,7%. Pour l’Europe, le chiffre est de plus de 4%.

En Chine, ce chiffre est officiellement de 0,7%. Officieusement, en supposant que les Chinois détiennent 4 000 tonnes d’or, il serait au niveau de la Russie et des Etats-Unis. En réalité, les Chinois veulent augmenter ce pourcentage car leur économie est en croissance.

Voici le problème : si on libère l’or, si on met fin à la manipulation et si on laisse l’or trouver son niveau, la Chine restera sur le quai. Elle n’aura pas assez d’or par rapport aux autres pays. Et parce que son économie croît plus vite et que le prix de l’or atteindra des sommets, elle ne pourra jamais en acquérir assez rapidement. Les Chinois ne pourront jamais combler l’écart par rapport aux autres pays et seront hors course.

Des efforts sont faits à l’échelle mondiale pour garder le contrôle, via la manipulation du prix de l’or

Quand cette remise à plat aura lieu, la Chine, qui est la deuxième économie mondiale, devra rester dans la course. C’est pourquoi des efforts sont faits à l’échelle mondiale pour garder le contrôle, via la manipulation du prix de l’or. Si je dirigeais la manipulation, je serais très gêné car c’est devenu tellement évident…

Le prix est maintenu bas jusqu’à que la Chine acquière l’or dont elle a besoin. Dès que ce sera le cas, le plafond maintenu sur le prix de l’or pourra sauter. A ce moment, peu importe jusqu’où ira le prix de l’or, car tous les grands pays seront dans le même bateau. Mais pour le moment ils ne le sont pas, la Chine doit donc les rattraper.

Tout montre que c’est ce qui est en train de se passer, clairement. J’ai eu l’occasion d’en discuter avec des membres du Congrès, avec des agents du renseignement et de la défense et avec des cadres du FMI.

La Chine est le plus grand partenaire commercial des Etats-Unis. C’est la deuxième économie mondiale. Les Etats-Unis aimeraient maintenir l’étalon dollar.

Mots clé : -

Jim Rickards
Jim Rickards
Rédacteur en chef de Strategic Intelligence

James G. Rickards est le rédacteur en chef d’Intelligence Stratégique, la toute nouvelle lettre d’information lancée par Agora Financial aux Etats-Unis. Avocat, économiste et banquier d’investissement avec 35 ans d’expérience sur les marchés financiers de Wall Street, Jim est également l’auteur de Currency Wars et de The Death of Money, deux ouvrages devenus best-sellers du New York Times. Enfin, Jim est également chef économiste pour le fonds d’investissement West Shore Group.

Il est également rédacteur en Chef de Trades Confidentiels et Alerte Guerre des Devises.

En savoir plus sur le service d’Intelligence Stratégique.

Laissez un commentaire