Etats-Unis - temps - argent - dollar

Un calcul en temps plutôt qu’en argent

Rédigé le 10 octobre 2018 par Bill Bonner | Defaut américain, Dette

La dette, la dette… On peut toujours s’en sortir en créant de l’argent, pensent les gouvernements. Mais créer du temps leur est impossible. Nous sommes actuellement à Berlin pour une conférence — un changement par rapport au spectacle de la Cordillère des Andes, où nous nous trouvions il y a […]

C'est l'heure du café…

Rédigé le 19 octobre 2007 par Philippe Béchade | Epargne

Nous avons assisté ce jeudi à un scénario boursier constituant le parfait symétrique de celui observé la veille : une banque américaine (JP Morgan) avait dévoilé mercredi des trimestriels supérieurs aux estimations (une divine surprise en ces temps de crise du subprime !). Cela avait fait bondir le CAC 40 de 0,2% à 0,8% en quelques minutes peu après 13h… Or ce jeudi, l’annonce d’une chute de 32% des profits de Bank of America a fait dévisser le CAC 40 de -0,2% vers -0,9% en moins d’un quart d’heure (peu après 13h10).

Que du bonheur, on vous dit…

Rédigé le 17 octobre 2007 par Philippe Béchade | Epargne

Nous avons été rapidement convaincu que le CAC 40 parviendrait sans trop de difficultés à préserver le support des 5 750 points — même si l’indice affichait jusqu’à 1,2% de repli en milieu d’après-midi et un niveau plancher de 5 739 points dans le sillage d’Alcatel-Lucent. La société a été sévèrement impactée par le profit warning de son concurrent suédois Ericsson (-25% à Stockholm). La moitié des pertes ont été comblées au cours de la dernière heure. Pendant ce temps, Wall Street s’employait à montrer le bon exemple après une entame de séance placée sous le signe d’un petit flight to quality (fuite vers la sécurité) au profit des marchés obligataires.