AF_Investments4

Des zombies de plus en plus durs à entretenir

Rédigé le 16 juillet 2015 par Bill Bonner | Article, Bill Bonner

La presse parle de « confiance croissante ». Les investisseurs pensent que le capitalisme de copinage et de compères ont le contrôle de la situation. En Chine, ils ont pu arrêter la chute des marchés. En Grèce, ils ont repoussé le problème à demain de si nombreuses fois que la plupart des investisseurs ont perdu tout intérêt pour la question.

AF_Investments4

Le PIB US est en baisse, la reprise ne va nulle part

Rédigé le 2 juin 2015 par Bill Bonner | Article, Bill Bonner, Indices, marchés actions, stratégies

Nous rappellerons à nos lecteur que notre opinion, inchangée depuis les tréfonds de la crise en 2009 jusqu’à aujourd’hui, est non seulement que l’économie ne se remet pas, mais qu’elle ne peut pas se remettre — pas tant que les autorités s’occupent de son cas…

Fotolia_41996796_XS

La dette et le crédit, seules solutions des banques centrales à la crise

Rédigé le 17 mars 2015 par Bill Bonner | Article, Bill Bonner, Inflation, dettes et récession

L’argent, c’est plus que de l’argent. C’est de la vie condensée. Cela peut représenter toute une vie de travail et d’épargne. Ou le statut d’une personne qui s’est hissée jusqu’à un poste important et gagne désormais le salaire qui va avec. Ou l’intelligence d’un trader…

graphe6-150x150

Reprise économique ? Crise terminée ? Le Baltic Dry Index indique le contraire !

Rédigé le 23 février 2015 par Eberhardt Unger | Article, Indices, marchés actions, stratégies, Inflation, dettes et récession

Actuellement on entend souvent dire que la plus grande crise économique et financière depuis 80 ans est finie et que l’économie mondiale repart à la hausse. Ainsi, le FMI s’attend à une croissance réelle du PIB mondial de 3,5% en 2015 et 3,7% en 2016…

Currencies4

Esclavage et banques centrales

Rédigé le 7 janvier 2015 par Bill Bonner | Bill Bonner, Inflation, dettes et récession

▪ Dans la lutte entre M. le Marché et Mme Janet Yellen, c’est M. le Marché qui l’emportera — au bout du compte. Très probablement, en dépit des difficultés de ces deux derniers jours, le réflexe d' »acheter les creux » reprendra le dessus. Les actions remonteront. Pendant un temps.

Fotolia_14872417_XS

On peut avoir de la croissance… et une crise économique

Rédigé le 15 décembre 2014 par Jim Rickards | Article, Inflation, dettes et récession

Selon les experts, les 4% de croissance du PIB US au deuxième trimestre 2014 sont la preuve irréfutable que l’économie se développe vigoureusement. Parler de crise semble au mieux déroutant, au pire troublant…