crise

Abus de confiance monétaire

Rédigé le 24 juillet 2017 par Simone Wapler | Banques Centrales, Simone Wapler

Une nouvelle crise du crédit couve et l’endettement mondial est bien supérieur au niveau de 2008. Cette crise dégénèrera en crise monétaire…

Fed Crise du crédit

Crise du crédit : Pourquoi le XXIème siècle est-il aussi nul ?

Rédigé le 27 février 2017 par Bill Bonner | Banques Centrales, Bill Bonner

Les marchés montent tandis que les signes d’une nouvelle crise du crédit se multiplient. Ce siècle sent le délabrement et l’argent falsifié de la Fed le mine…

Fièvre de l’or, dépression et obésité

Rédigé le 25 février 2016 par Simone Wapler | Article, Or & Matières Premières, Simone Wapler

Nous vous parlions un peu moins d’or jusqu’à présent qu’entre 1997 et 2012. Pourquoi ? La raison est très simple : l’or est un thermomètre. Il permet de prendre la température de la confiance dans la monnaie et le système financier.

Crise du crédit : le jour où votre carte bancaire ne servira plus à rien

Rédigé le 24 février 2015 par Bill Bonner | Bill Bonner, Inflation, dettes et récession

Rappelez-vous cet avertissement quand ça arrivera. C’est-à-dire quand vous irez au distributeur retirer de l’argent… et qu’il n’y en aura pas ! Oui, alors que nous méditions sur ce qui se passe vraiment dans le bizarre système monétaire actuel, une idée saisissante nous est venue…

La crise du crédit menace toujours… en Chine et ailleurs

Rédigé le 17 février 2014 par Dan Denning | Article, Inflation, dettes et récession

Le niveau des intérêts que les banques se font entre elles pour leurs prêts au jour le jour est une mesure de la solidité du système financier. Si les banques ne se font pas confiance entre elles, alors le crédit cesse d’entrer dans l’économie…

La pire administration américaine depuis George W. Bush

Rédigé le 20 juillet 2010 par Bill Bonner | Article

Puisqu’elles n’avaient rien appris au début des années 2000, les autorités se sont remises au travail en 2008-2009, répétant et multipliant leurs erreurs. Au lieu d’accumuler des déficits de 500 milliards de dollars, elles sont passées à des déficits de 1 500 milliards de dollars. Au lieu de faire passer les taux sous l’inflation, elles les sont mis aussi bas que possible — à zéro, dans les faits. En plus, elles ont nationalisé des secteurs entiers, renfloué des grandes entreprises et se sont mises à ajouter d’immenses engagements financiers que personne ne comprenait vraiment

C'est le bon moment pour dévaliser une banque !

Rédigé le 22 juillet 2009 par Bill Bonner | Article

Les banquiers se sont vraiment rachetés rapidement. Il y a quelques mois à peine, nous nous moquions d’eux […] Et voilà qu’ils sont à nouveau des génies. Ils peuvent le prouver, en plus… il suffit de regarder leurs bulletins de paie ! Et oubliez la possibilité de voir ces nigauds retomber dans les mêmes erreurs. Ils ont toute la confiance — et tout le crédit — des Etats-Unis d’Amérique

La tempête de 1930… et celle de 2009

Rédigé le 4 juin 2009 par Bill Bonner | Article

En 1930, six mois après que le front orageux initial se soit éloigné, la production mondiale avait baissé de 15% environ. On en est environ au même chiffre aujourd’hui. Les marchés n’avaient perdu que 20% au milieu des années 30. Aujourd’hui, ils en sont à -35% par rapport à leurs sommets. Et le commerce mondial a diminué de 15% durant les six mois qui ont suivi l’arrivée du Krach de 1929. Aujourd’hui, il est en baisse de 25%

Le "modèle français" prend sa revanche

Rédigé le 3 juin 2009 par Bill Bonner | Article

Le cuivre a autant grimpé, selon les journaux, parce que la Chine achète tout ce qu’elle peut. Qu’est-ce qu’elle en fait, nous n’en savons rien. Peut-être le stocke-t-elle à ce qu’elle pense être des prix bas. Ou peut-être qu’elle se couvre. La Chine possède le plus grand tas de bons du Trésor américain au monde — pour 768 milliards de dollars. Cela fait 768 milliards de raisons de s’inquiéter. Parce que chaque T-Bond est libellé en dollars

Le retour du Grand Gouvernement

Rédigé le 6 avril 2009 par Dan Denning | Article

Nous pensons que nous devons vous informer de ce sur quoi les dirigeants du G20 sont tombés d’accord. Ils ont triplé le pouvoir de prêt du Fonds monétaire international, qui est passé à 750 milliards de dollars américains. Cela se fait principalement sous la forme de pays créditeurs, comme par exemple le Japon, qui prêtent de l’argent au FMI pour que celui-ci puisse en prêter aux pays débiteurs, comme le Mexique. Des prêts pour faire des prêts

Banques centrales et taxis cambodgiens

Rédigé le 2 février 2009 par La rédaction | Article

Les actions Bank of America ont augmenté de 14% jeudi dernier. L’histoire a été la même pour Citigroup (+18,6%) et Wells Fargo & Co. (plus de 30% d’augmentation), pour ne nommer qu’eux. Alors pourquoi se précipiter dans les mauvaises banques ? La réponse, semble-t-il, est dans la création d’une autre mauvaise banque ; la plus grosse et la pire de toutes les mauvaises banques que le monde ait jamais vue

Escroquerisation, inflation et déflation

Rédigé le 30 janvier 2009 par Bill Bonner | Article

Oubliez Keynes. Oubliez Friedman. L’économiste que tout le monde devrait surveiller avec attention est Gideon Gono. L’inflation est de nouveau à la mode. Et Gideon Gono en est la star. Alors que les autres banquiers centraux s’enlisent, il a prouvé qu’on peut avoir de l’inflation… et en avoir plus abondamment qu’on le souhaite

Le leurre des fusions-acquisitions

Rédigé le 28 janvier 2009 par ingridlabuzan | Article

Depuis les années 90, le développement des entreprises par voie de fusions et d’acquisitions est en pleine expansion. Le montant total annuel des transactions concernées volait de record en record. Jusqu’au coup d’arrêt de 2008. 2007 s’était pourtant achevée sur des résultats exceptionnels : le marché des fusions-acquisitions avait représenté 4 170 milliards de dollars. En 2008, ce chiffre a plongé

Lutter contre le feu par le feu

Rédigé le 16 janvier 2009 par Bill Bonner | Article

A la Chronique Agora, nous sommes "autrichiens" dans le sens où nous pensons que Hayek avait raison et que Keynes avait tort. Nous ne pensons pas qu’on peut contrôler le cycle économique… ni améliorer ce que produit le marché libre. Si on nous donnait carte blanche, nous dirions aux autorités de se retirer… et de laisser la "main invisible" du marché libre démêler "l’embrouillamini" actuel

Donnez-nous Madoff !

Rédigé le 15 janvier 2009 par Bill Bonner | Article

"Bernanke a également exprimé son soutien à l’idée de créer une soi-disant mauvaise banque qui permettrait au gouvernement d’acheter des actifs financiers en échange de liquidités ou de valeur", selon le International Herald Tribune hier.  Et c’est là que nous avons ri si fort que nous avons cru nous briser les côtes. Créer une "mauvaise banque" ? C’est une plaisanterie

Congé maladie pour l'économie mondiale

Rédigé le 13 janvier 2009 par Bill Bonner | Article

L’économie mondiale est en congé maladie. Un article de Bloomberg confirme les nouvelles de la semaine dernière : l’économie américaine a perdu plus d’emplois l’an dernier qu’à tout autre moment depuis la Seconde Guerre mondiale… le taux de chômage américain est désormais à un sommet

Carmageddon

Rédigé le 12 janvier 2009 par Simone Wapler | Article

"La vague des défaillances d’entreprise s’amplifie", annonçait à la une Les Echos en début de semaine dernière. Le quotidien tempérait cependant en constatant "le marché français a limité les dégâts en 2008". Certes, mais c’était en 2008. Mercredi, Les Echos titraient sur "PSA Peugeot Citroën réduit à nouveau ses cadences de production". Mais, pensez-vous agacé, je suis en âge de lire Les Echos tout seul. Je ne vous donne ces titres que parce qu’ils me semblent très révélateurs

L'indéniable progression des autorités… dans l'erreur

Rédigé le 31 octobre 2008 par Bill Bonner | Article

Tôt ou tard, le dollar s’effondrera lui aussi. Nous en avons eu un aperçu avant-hier… quand la devise est tombée à 1,29 $ pour un euro. Hier matin, les actions asiatiques sont remontées en flèche suite à l’annonce de la baisse effectuée par la Fed. Comme on pouvait le prévoir, les investisseurs pensent que les autorités ont peut être enfin repris le contrôle de tout ça. Comme on pouvait le prévoir, ils ont tort