Récession : deux signaux TRES inquiétants

Rédigé le 4 juillet 2017 par | Banques Centrales, Simone Wapler Imprimer

La Fed se serait lancée dans un resserrement monétaire à l’aube d’une nouvelle récession, si on se fie aux signaux des marchés automobiles et du crédit bancaire.

Le marché automobile américain donne des signes inquiétants de faiblesse depuis le début de l’année.

Voici les grandes lignes du tableau : les loueurs et les sociétés de leasing réduisent leur flotte. Ces voitures arrivent sur le marché de l’occasion. Les Américains dont les revenus stagnent les préfèrent aux véhicules neufs plus onéreux. Les ventes d’occasions ont atteint un record de plus de 41 millions de véhicules depuis le début de l’année. Cela malgré des « primes à l’achat » dépassant souvent 4 000 $ pour pousser les chalands vers le neuf.

Pour le premier semestre de l’année, les ventes de véhicules sont en baisse de 2,1%. Les ventes d’utilitaires ont certes progressé de 4,6% mais celles des véhicules légers ont reculé de 11,4%.

Les ventes de GM, Ford et Hyundai chutent lourdement.

En moyenne, le montant des crédits automobiles a augmenté à 30 945 $ et s’étale sur une durée de 69,3 mois !

Le 30 mai, Bloomberg titrait « Un autre voyant d’alerte s’allume sur le crédit automobile subprime« .

bloomberg

Avec cette mention : « durant la dernière décennie, le ralentissement des paiements par cartes de crédit avait été une alarme précoce ».

Les MEILLEURES performances de toutes les Publications Agora !

Des gains de +287%, +170%, +136%, +122%, +224% (et j’en passe), pour une performance moyenne qui dépasse désormais les +70% par position – pertes comprises…

… Ce service est le chemin le plus court et le plus efficace pour les profits !

Cliquez ici pour en bénéficier sans plus attendre.

Aux Etats-Unis, la croissance du crédit octroyé par les banques est devenue le carburant de l’économie depuis la fin de l’étalon-or en 1971.

Lorsque les prêts bancaires augmentent, le PIB américain augmente. Selon les travaux de notre collègue américain Richard Duncan, si la croissance du crédit bancaire descend en dessous de 2% les Etats-Unis rentrent en récession.

Comme vous pouvez le voir sur ce graphique, la croissance du crédit est désormais nulle.

Croissance du crédit bancaire

La dernière fois que cela s’était produit, nous étions neuf mois avant la crise financière de 2008.

Comme en 2008, il semble que le cycle de « resserrement monétaire » n’ira pas jusqu’au bout. [NDLR : Retrouver du rendement pour votre épargne en prêtant à des entreprises saines, à l’écart des marchés manipulés, c’est possible ! Dans Profits Réels, nos spécialistes du risque crédit sélectionnent pour vous les meilleurs emprunts d’entreprises. Vous pouvez obtenir du 7% sur 60 mois en prêtant à une grande marque hôtelière, ou encore du 6,5% sur 24 mois pour des cliniques spécialisées dans le traitement de l’obésité. Efficace… profitable… et simple : cliquez ici pour tout savoir.]

Mots clé : - -

Simone Wapler
Simone Wapler
Rédactrice en Chef de Crise, Or & Opportunités et de La Stratégie de Simone Wapler

Simone Wapler est ingénieur de formation. Elle a travaillé dans le secteur de l’ingénierie aéronautique. Cette double casquette ingénieur/analyste financier est un véritable atout qu’elle met au service des abonnés.

Elle aborde les marchés avec l’oeil du professionnel, de l’ingénieur, de l’industriel, et non celui du financier.

Son expertise, notamment dans le secteur des métaux de base et des métaux précieux, lui donne une longueur d’avance, une meilleure compréhension des vrais tenants et aboutissants du marché des ressources naturelles — un marché par ailleurs en pleine expansion, dont Simone Wapler connaît parfaitement tous les rouages, notamment au niveau de l’offre et de la demande.

Pour en savoir plus sur Crise, Or & Opportunités et La Stratégie de Simone Wapler.

Laissez un commentaire