Que me disent le S&P 500 et le VIX pour les prochaines semaines ? | La Chronique Agora


Que me disent le S&P 500 et le VIX pour les prochaines semaines ?

Rédigé le 17 août 2011 par | Indices, marches actions, strategies Imprimer

▪ Le VIX a subi des mouvements extrêmes ces dernières séances. Il est l’heure de faire le point pour savoir si les intervenants commencent à être plus paisibles, ou si la peur sous-tend encore les transactions.

▪ En parlant de volatilité, où en est le VIX ?!
Voyons tout d’abord ce graphique du VIX.

Graphique du VIX
Pour agrandir le graphique, cliquez dessus

Vous le savez désormais, le VIX évolue, en tendance, à l’inverse des marchés actions : lorsque nous avons un pic de volatilité, c’est que nous sommes sur ou proche d’un point bas — et, à l’inverse, quand le VIX est au plus bas, c’est sans doute que nous sommes sur un point haut de marché. Vous voyez sur le graphe que l’indice a des zones de support et de résistance très claires.

Pour moi le VIX est surtout parlant quand il est sur des niveaux importants en cohérence avec les indices américains. Ainsi, lorsque le S&P butait contre les 1 350 points puis sur les 1 370 points en février et en mai dernier, le VIX était au plus bas, sur un support très important dans la zone des 15%. Comme je vous le disais alors, cela montrait la faible nervosité des opérateurs. Nous pouvions alors nous attendre à un retournement de situation : chute du S&P et regain de volatilité sur le VIX.

Graphique du S&P : test des 1100 points
Pour agrandir le graphique, cliquez dessus

Si vous revenez à mon graphique du VIX, vous voyez un pic de volatilité à 48 points, qui tombe pile en même temps que le test des 1 100 points sur le S&P : exactement au même niveau de résistance, et avec une rechute assez nette, puisque nous sommes déjà à 39.

Dans les prochaines semaines, le marché devrait rester nerveux, mais la volatilité devrait diminuer un peu pour revenir au moins sur le support des 30 — voire des 23 dans les prochaines semaines, ce qui va dans le sens d’un rebond à court terme.

▪ Prise de recul sur le S&P
Passons maintenant au graphique de notre indice directeur mondial, le S&P 500, en hebdomadaire, puis en journalier :

Graphique du S&P
Pour agrandir le graphique, cliquez dessus

Un peu de recul est nécessaire en ce moment. Quand on regarde le graphique en hebdomadaire, on voit que les indices américains sont toujours très forts par rapport aux indices européens et, notamment, au CAC. Le S&P reste nettement au-dessus de ses plus bas de 2010 et il est près de 30% au-dessus de ses plus bas de juillet 2009 — que le CAC a testés ces derniers jours.

Au risque de vous surprendre donc, j’en déduis que nous sommes dans une correction qui reste pour l’instant tout à fait mesurée à court terme sur les indices américains — alors qu’elle a été très forte et excessive sur le CAC et les indices européens.

▪ Quels niveaux surveiller à court terme ?
Allons plus en détail dans mon scénario à court terme sur le S&P avec ce graphique journalier :

Graphique journalier du S&P500
Pour agrandir le graphique, cliquez dessus

Ce graphique est très parlant. Le S&P a pris appui et a confirmé son rebond sur la zone 1 100/1 120 points (anciens plus hauts de juin et août 2010) après une chute significative. Ce mouvement correctif reste relativement mineur sur l’indice (contrairement au CAC) après la forte hausse de ces deux dernières années. Sur ce niveau, vous voyez ensuite que la réaction haussière a été très nette.

Sur les indicateurs mathématiques, le RSI à 14 jours confirme également le mouvement de rebond en cours, après avoir atteint des niveaux exceptionnels lors de l’excès baissier. Il a marqué un point bas à 16 avant de rebondir dans la zone des 30. Cela confirme ainsi le signal d’achat fort de la semaine dernière.

Le rebond devrait donc se poursuivre en direction des anciens plus hauts de mars et juin dernier : autour des 1 250/1 260 points. Cette zone sera très importante : nous risquons de buter contre celle-ci au moins dans un premier temps, pour retracer en partie la première phase de rebond.

Nous reviendrions alors sûrement re-tester le support des 1 120/1 100 points, avant un troisième temps de rebond avec un nouveau test des 1 250/1 260 voire des 1 300 points.

Première parution dans le Billet du Trader du 16/08/2011.

 

Mots clé : - - -

Sebastien Duhamel
Sebastien Duhamel

Laissez un commentaire