Les politiques monétaires ? Mieux vaut en rire !

Rédigé le 27 août 2016 par | Banques Centrales, Deep State, Simone Wapler Imprimer

Cette semaine les marchés financiers étaient préoccupés par ce qu’allait dire la présidente de la Fed, Janet Yellen, à Jackson Hole.

Les marchés aiment le crédit gratuit et ils ne voudraient pas que ça s’arrête. Avec le crédit gratuit, les prix de ce qui se négocie sur les marchés montent. Quoi de plus agréable, avouez, lorsque vous êtes négociant, que les prix montent ? Surtout que vous ne craignez pas la disparition des acheteurs puisqu’ils payent avec un crédit gratuit…

C’est ce qu’on appelle la « politique monétaire ».

Pour l’autre politique, en France comme aux Etats-Unis, bizarrement, on a parlé impôts. Je dis bizarrement car pourquoi parler impôts quand les gouvernements ont eux aussi droit au crédit gratuit ?

Aucune crainte de faillite publique dans ces conditions. Pour rembourser une vieille dette, il suffit d’emprunter à nouveau mais cette fois sans intérêt et même avec des intérêts négatifs.

(Oui, je sais… Certains esprits grincheux se méfient et pensent qu’il faudra bien payer un jour, que la France fera faillite, malgré tout. Pour vous rassurer et savoir tirer votre épingle du jeu de dupes, continuez votre lecture.)

Toutefois, nous sommes rentrés en période électorale et on n’attrape pas des mouches avec du vinaigre. Il faut donc bien que les candidats promettent à certains des choses qu’ils vont prendre à d’autres.

C’est là-dessus que le choix électoral se fait. Cela fait partie du spectacle de la grand-messe démocratique.

Mon collègue britannique Dominic Frisby a décidé d’en rire. Il a donné cet été un spectacle avec comme thème ce vaste sujet des impôts.

Mots clé :

Simone Wapler
Simone Wapler
Rédactrice en Chef de Crise, Or & Opportunités et de La Stratégie de Simone Wapler

Simone Wapler est ingénieur de formation. Elle a travaillé dans le secteur de l’ingénierie aéronautique. Cette double casquette ingénieur/analyste financier est un véritable atout qu’elle met au service des abonnés.

Elle aborde les marchés avec l’oeil du professionnel, de l’ingénieur, de l’industriel, et non celui du financier.

Son expertise, notamment dans le secteur des métaux de base et des métaux précieux, lui donne une longueur d’avance, une meilleure compréhension des vrais tenants et aboutissants du marché des ressources naturelles — un marché par ailleurs en pleine expansion, dont Simone Wapler connaît parfaitement tous les rouages, notamment au niveau de l’offre et de la demande.

Pour en savoir plus sur Crise, Or & Opportunités et La Stratégie de Simone Wapler.

Laissez un commentaire