Un « pari asymétrique » comme il en arrive très peu dans une vie

Rédigé le 5 décembre 2016 par | Investissement, Or et Argent Imprimer

Parier sur le gold, c’est parier contre les politiques monétaires conduites depuis la crise. Les mines d’or sont tombées si bas qu’en misant un dollar on peut espérer en gagner 20 dans les années qui viennent, un pari asymétrique comme il s’en présente rarement.

Mes lecteurs fidèles savent pourquoi je pense que le prix de l’or va certainement passer de son niveau actuel – d’environ 1 250 dollars l’once – à 1 500 dollars puis 2 000 dollars et finalement à plus de 3 000 dollars.

En ce moment même, nous quittons l’oeil de l’ouragan financier dans lequel nous sommes entrés en 2007 pour entrer dans son bord de fuite. La situation va être très différente, beaucoup plus rude et beaucoup plus longue que ce que nous avions vu en 2008 et 2009.

Pendant la crise financière de 2008, dans une tentative désespérée d’éviter l’implosion financière, les banques centrales du monde entier se sont mises à imprimer des milliers de milliards de nouvelle monnaie. L’impression continue encore aujourd’hui.

Il n’y a pas que la Réserve fédérale qui le fait ; elle est en tête de toute une série de pays : Etats-Unis, Japon, Europe, Chine… Les principales banques centrales participent toutes à la plus grande augmentation d’unités monétaires de l’Histoire.

Ces politiques imprudentes ont produit non seulement des milliards mais des milliers de milliards de mauvais investissements qui seront inévitablement liquidés.

Cela nous entraînera dans une catastrophe économique qui par bien des façons éclipsera la crise de 1929. Les monnaies fiduciaires s’effondreront, comme elles l’ont déjà fait maintes fois par le passé.

Il ne s’agit pas ici d’une vague prédiction sur l’avenir. Nous parlons de qui est en train de se passer en ce moment même.

Le dollar canadien a perdu 26% de sa valeur depuis 2013. Le dollar australien a perdu 29% de sa valeur au cours de la même période. La valeur du yen japonais et de l’euro s’est effondrée. Et le dollar US n’est plus actuellement que le dernier cheval sur le chemin de l’abattoir.

Ces mouvements montrent que nous sommes dans les premières étapes d’une crise monétaire. Mais en faisant les bons choix, vous pourriez gagner des sommes incroyables au lieu de subir des pertes. Voici comment faire…

Le grand vainqueur durant cette crise sera la seule monnaie qui ait réellement de la valeur : l’or.

L’or a été utilisé comme monnaie pendant des milliers d’années parce qu’il présente une association unique de qualités. Pour résumer : il est durable, facilement divisible, commode à transporter, constant à travers le monde et a une valeur intrinsèque. Tout aussi important, les gouvernements ne peuvent créer de l’or à partir de rien. C’est le seul actif financier qui ne soit pas en même temps le passif de quelqu’un d’autre.

Lorsque les gens se réveilleront pour se rendre compte que la plupart des banques et des gouvernements sont en faillite, ils se précipiteront vers l’or… comme ils le font depuis des siècles. L’or augmentera de plusieurs fois sa valeur actuelle.

J’attends une augmentation de 200% par rapport aux niveaux actuels, au minimum. Je vois plusieurs raisons, que nous n’avons le temps ici d’aborder, pour lesquelles l’or pourrait gagner 400% voire 500%.

Ce mouvement devrait produire un marché haussier comparable pour les valeurs aurifères… peut-être d’une magnitude que nous n’avons encore jamais vue. Une véritable folie pour les valeurs aurifères pourrait se développer dans les années à venir. Cela pourrait rendre très riche celui qui les achète à leur cours actuel, très bas.

Les meilleures spéculations comportent pour la plupart un élément politique

Les gouvernements sont constamment en train de créer des distorsions sur le marché, ce qui entraîne une mauvaise allocation du capital. A chaque fois que cela est possible, le spéculateur tente de trouver ces distorsions, parce que leurs conséquences sont prévisibles.

Elles ont pour résultat des tendances sur lesquelles vous pouvez parier. Parce que vous pouvez presque toujours compter sur le gouvernement pour faire le mauvais choix, vous pouvez presque toujours parier contre ce choix. C’est comme si le gouvernement garantissait votre succès.

L’exemple classique, ce n’est pas là une coïncidence, concerne l’or.

Le gouvernement américain a réprimé le prix de l’or pendant des décennies tout en créant une quantité énorme de dollars avant qu’il ne monte en flèche en 1971. Les spéculateurs qui avaient une notion basique de l’économie se sont donc positionnés en conséquence.

Au cours des neuf années suivantes, l’or a gagné plus de 2 000%, et beaucoup de valeurs aurifères plus de 5 000%.

Les gouvernements sont constamment en train de manipuler et de déformer la situation monétaire. L’or en particulier, en tant qu’alternative à la monnaie du gouvernement, est toujours affecté par cela. Les valeurs aurifères sont donc vraiment un moyen de vendre la valeur du gouvernement – ou d’acheter la stupidité du gouvernement, en quelque sorte.

La mauvaise nouvelle c’est que les gouvernements agissent de manière chaotique, spasmodique.

Mais s’il est souvent difficile de prévoir les mouvements des prix sur le court terme, le long terme est presque une certitude. Vous pouvez parier avec confiance sur le résultat final de la stupidité monétaire chronique du gouvernement.

Les valeurs minières sont extrêmement volatiles pour cette même raison. Toutefois, c’est là une bonne nouvelle parce que la volatilité rend possible, de temps à autre, de gagner non seulement le double ou le triple de la mise, mais 10 fois, 20 fois voire 100 fois plus.

La cupidité et la peur vont jouer pour vous

Lorsque l’or se mettra à monter, toute l’attention va se tourner vers les valeurs aurifères. Lorsque les gens sont frappés par la fièvre de l’or, ce n’est pas seulement la cupidité qui les motive, mais également la peur. Les deux motivations de marché les plus puissantes jouent donc pour vous simultanément. C’est une des rares classes de valeurs qui peut bénéficier de la peur et de la cupidité en même temps.

Il ne faut pas oublier que le gonflage par la Fed de la masse monétaire a créé une énorme bulle dans les valeurs technologiques à la fin des années 1990 puis une bulle mondiale immobilière encore plus énorme qui a éclaté en 2008. Malgré cela, la Fed continue d’imprimer des tonnes de dollars.

Cela créera inévitablement d’autres bulles d’actifs. Où ? Je ne peux pas l’affirmer avec certitude mais selon moi, il est très probable que l’or monte. Une importante partie de cette monnaie de singe va se déverser dans les valeurs aurifères, qui ne sont pas seulement un segment de marché de toutes petites capitalisations mais un segment de marché de minuscules capitalisations.

La capitalisation boursière combinée des 10 plus importantes valeurs aurifères américaines cotées est de moins de 22% la taille de celle de Facebook.

Je l’ai déjà dit auparavant, et je le répéterai : lorsque le public prend le mors aux dents et veut acheter des valeurs aurifères, c’est comme essayer de siphonner un barrage hydraulique à l’aide d’un tuyau d’arrosage.

En tant que classe d’actif, les valeurs aurifères vont être explosives. Il faut cependant ne pas oublier que la plupart d’entre elles sont pourries et ne trouveront jamais de gisement viable. C’est l’espoir et les rêves qui les mènent, pas la réalité, et même les valeurs très risquées peuvent malgré tout augmenter par 10, 20 ou 30 votre prix d’entrée.

On achète l’or, le métal, parce qu’on est prudent, pour la sécurité, la liquidité, l’assurance. Les valeurs aurifères, même si elles recherchent ou exploitent l’or, sont à l’exact opposé du spectre d’investissement ; on les achète pour leur extrême volatilité et la probabilité qu’elles offrent des gains spectaculaires.

En fait, c’est assez paradoxal.

Pourquoi les valeurs aurifères sont un « pari asymétrique » idéal

Ces valeurs aurifère peuvent potentiellement multiplier par 10, 50 voire 100 votre prix d’entrée : elles offrent ce qu’on appelle de l’asymétrie.

Un investissement asymétrique est celui où le potentiel de hausse d’une position dépasse largement son potentiel de baisse. Si vous risquez un dollar avec la probabilité d’en gagner 20, vous effectuez un pari asymétrique.

Les investisseurs amateurs risquent trop souvent 100% de leur argent dans un rendement de 10%. C’est là une probabilité terrible. On pourrait faire mieux au casino ou en prenant des paris sportifs. C’est l’une des raisons essentielles pour lesquels les gens ont des difficultés sur les marchés.

J’ai toujours été plutôt attiré par les paris asymétriques… où j’ai une bonne probabilité de multiplier par 10, 50 ou même 100 le montant que je risque. Les paris sans profit ne m’intéressent pas. Je ne mise que si mon potentiel de hausse est beaucoup, beaucoup plus important que mon potentiel de baisse.

Du fait de l’extrême asymétrie qu’offrent les valeurs aurifères – du fait de leur potentiel de hausse extrême lorsqu’elles sont bon marché – il est inutile de prendre une position importante sur elles pour que cela ait un énorme impact sur votre portefeuille

Aujourd’hui, un investissement modeste de 25 000 dollars pourrait vous rapporter 500 000 dollars dans cinq ans. Cela est déjà arrivé et cela arrivera à nouveau.
[NDLR : Si vous ne deviez acheter qu’une seule valeur de ce secteur, et une seule, ce devrait être cette toute jeune minière qui verse déjà des dividendes et possède une caractéristique bien spéciale, une caractéristique unique. Pour savoir laquelle, cliquez ici.]

En ce moment, les valeurs aurifères sont proches d’un plus bas historique. Je les achète avec avidité.

A ce stade, il est possible que les actions d’une société d’exploration de qualité ou d’une société de développement de qualité (cest-à-dire une société qui a trouvé un dépôt et avance vers la production) puissent encore perdre 10%, 20%, 30% ou même 50%. Mais il y a une excellente probabilité que cette même action augmente d’un facteur 10, 50 ou même 100.

Je déteste utiliser de tels chiffres extravagants, mais c’est ainsi que fonctionne le marché.

Personne, y compris moi, ne sait si la phase de folie est pour bientôt ou pas. Mais je travaille sur ce marché depuis plus de 40 ans. C’est le moment idéal d’acheter ces valeurs… et de commencer à en apprendre plus sur elles.

Il y a une excellente probabilité qu’une énorme bulle commence dans ce domaine. Si c’est le cas, les plus-values seront historiques.

Mots clé : -

Doug Casey
Doug Casey
Auteur des bestsellers Strategic Investing, Crisis Investing et Crisis Investing for the Rest of the 90's

Doug Casey, auteur des bestsellers Strategic Investing, Crisis Investing et Crisis Investing for the Rest of the 90’s a vécu dans sept pays différents, et en a visité plus de cent autres. Il a participé à de nombreuses émissions radiophoniques et télévisées, et demeure un spéculateur actif sur les marchés de l’immobilier, des actions, des obligations et des matières premières.

Laissez un commentaire