L’or : signal de vente… et d’achat

Rédigé le 3 juin 2016 par | Article, Or & Matières Premières Imprimer

En ce moment, les gestionnaires de hedge funds achètent de l’or comme jamais depuis ces 10 dernières années. C’est là un signe que le grand rally de l’or de cette année pourrait bientôt faire une pause.

Selon la Commodity Futures Trading Commission, les gestionnaires de portefeuille ont pris leurs plus importantes positions nettes longues sur les futures aurifères et les options depuis 2006, année où la CFTC a commencé à suivre ces données.

Si les gestionnaires de hedge funds achètent à tout va, vous devrez sans doute vendre… ou du moins ne pas acheter

Ce n’est pas là un signe encourageant pour le marché de l’or. Pourquoi ? Parce que la position nette d’investissement des gestionnaires de portefeuille (suivie par la CFTC) est devenue un indicateur contraire assez fiable concernant le marché de l’or.

Par conséquent, si les gestionnaires de hedge funds achètent à tout va, vous devrez sans doute vendre… ou du moins ne pas acheter.

I.M.P.A.C.T.

Jim Rickards vous dévoile sa stratégie exclusive pour réaliser des gains potentiels à trois ou quatre chiffres grâce à la Guerre des devises qui se déroule actuellement…

… Et cela sans investir sur le Forex… ni prendre de risques inutiles !

Cliquez ici pour tout savoir

Par exemple, la dernière fois que les gestionnaires de portefeuille ont pris une importante position nette longue sur les valeurs aurifères, c’était en juillet 2011, juste avant que l’or n’atteigne un sommet pour retomber ensuite dans un marché baissier de cinq ans.

La ruée vers l'or - or

Les gestionnaires de portefeuille se sont lourdement trompés lors des plus bas du marché de l’or. A la fin de l’année dernière, au plus bas du marché baissier de l’or, ils ont pris leurs plus importantes positions nettes vendeuses depuis les 10 précédentes années.

Or : L’argument inverse !

Nous avions attiré l’attention de nos lecteurs américains sur ce fait le 12 décembre 2015. Nous écrivions alors que cet indicateur contraire « pourrait être la nouvelle raison d’être acheteur sur le métal jaune ».

Voici quel était notre raisonnement :

Autrefois, les gestionnaires de portefeuille semblaient être les maîtres de l’univers financier. Ils commandaient, les marchés obéissaient…

Ces êtres exceptionnels calmaient les flots, marchaient sur l’eau, transformaient l’eau en vin et presque tout le reste en profits… du moins à ce qu’il semblait.

Dans les années 1990 et au début des années 2000, même le gestionnaire de portefeuille simplement moyen enregistrait des rendements à deux chiffres bien supérieurs aux rendements du marché boursier américain. Les fonds de premier rang enregistraient régulièrement des rendements annualisés de 30% ou plus.

Mais ces performances annuelles spectaculaires appartiennent désormais au passé. La plupart des gestionnaires de hedge funds semblent avoir perdu leur doigté magique…

Au cours des cinq dernières années, le S&P 500 a doublé tandis que le HFRX Global Hedge Fund Index a rapporté un rendement parfaitement nul

Au cours des cinq dernières années, le S&P 500 a doublé tandis que le HFRX Global Hedge Fund Index a rapporté un rendement parfaitement nul.

Clairement, les hedge funds se sont retrouvés à cours de poudre magique. Peut-être est-il un peu exagéré de dire qu’ils sont devenus « les idiots inutiles » mais ils sont certainement devenus « ceux qui se trompent ».

Il est donc intéressant de noter que « ceux qui se trompent » vendent de l’or en quantités assez importantes…

Puisque ces types se sont trompés lors du sommet du marché de l’or, pourraient-ils aussi se tromper à son plus bas ? En d’autres termes, si « les mauvais » détestent l’or aujourd’hui, que devraient faire « les bons » ?

Le marché de l’or a donné une réponse immédiate. Quelques jours plus tard, l’or s’est lancé dans ce qui est devenu un important rally de six mois. Le prix de l’or a grimpé de 20% depuis le jour où est paru notre article.

A présent les gestionnaires de portefeuille ont totalement inversé leurs positions vendeuses et ont rétabli leurs plus importantes positions nettes longues sur les futures aurifères et les options depuis 2011. Par conséquent, si l’on se fonde sur cet indicateur contrarien, le marché de l’or pourrait se diriger vers une importante liquidation.

Ne soyez donc pas alarmé si/lorsque la liquidation a lieu. Considérez-la plutôt comme une opportunité de prendre de nouvelles positions dans le secteur des métaux précieux… ou d’agrandir des positions existantes.

Si l’indicateur des gestionnaires de portefeuille a une nouvelle fois raison, et que le marché de l’or subit une importante liquidation, cette liquidation sera sans doute une superbe opportunité d’achat.

Notre conseil : achetez au plus bas.

Mots clé :

Eric J. Fry
Eric J. Fry
Rédacteur en Chef d'Apogee Research

Eric J. Fry  s’occupe d’Apogee Reserch, une publication en ligne réservée aux investisseurs professionnels et aux fonds de couvertures. Eric est un spécialiste de l’analyse des actions internationales depuis plus d’une vingtaine d’années. Il est l’auteur du premier guide sur les certificats de dépôt américains.

Un commentaire pour “L’or : signal de vente… et d’achat”

  1. Merci pour cet excelent article je vous contacterai bientot pour mon blog

Laissez un commentaire