Une semaine sous le signe de la monnaie et de l’Ange Exterminateur

Rédigé le 18 février 2017 par | Banques Centrales, Simone Wapler Imprimer

Bill Bonner braquait son projecteur sur Wall Street :

« Le ‘capital’ (en réalité, de l’argent sorti de nulle part) que Wall Street contribue à allouer est frauduleux… fourni à l’élite par le cartel bancaire de la Fed à un taux préférentiel.

Cela donne lieu à une multitude de transactions frauduleuses, de causes perdues et d’accords gagnant-perdant.

Les citoyens doivent emprunter de l’argent à des taux deux fois supérieurs à ceux de l’élite des entreprises, du secteur financier et du gouvernement.

Pourquoi ? Le risque de ces derniers est plus faible.

Si Goldman ou GM rencontrent des difficultés financières – même avec des taux d’emprunt préférentiels – l’Etat les renfloue.

Si un citoyen ordinaire est incapable de rembourser son crédit, il perd sa maison.

Cette injustice est au coeur du système économique actuel. Elle est également à l’origine du mécontentement ressenti – mais pas totalement bien compris – par les masses et le gouvernement actuel. »

La monnaie s’est aussi invitée dans la campagne électorale française. Nombre de partis dits souverainistes de droite ou de gauche prônent le retour à une monnaie nationale. Mais ce n’est pas pour revenir à une monnaie honnête.

Il s’agit en réalité d’habiller une faillite ou un défaut de paiement de l’Etat sur sa dette. Ceux qui, depuis l’étranger, ont prêté à la France s’attendent à être remboursés en euro. Si on les rembourse en NFN (nouveau franc national) valables uniquement en France et non dans les pays de l’union monétaire ce n’est pas la même chose et ils ne sont pas gagnants. Ils ne prêteront plus et la Banque de France souveraine fera marcher la planche à billets pour financer le train de vie de l’Etat. Pour juger des effets d’une telle politique je vous conseille un voyage d’études au Venezuela, en Argentine, au Zimbabwe…

Un lecteur réagit :

« Le thème d’un retour au franc intéresse de nombreuses personnes en vue de la présidentielle. Leur question principale est ‘qu’advient-il des emprunts immobiliers souscrits en euros ?’. Selon un argument non vérifié ‘ce sont des contrats de droit français’, les banques les libelleront-ils automatiquement en francs ? Pourront-ils les renégocier de nouveau, quitte cette-fois à augmenter le taux d’intérêt plutôt que le réduire ? Ce sujet est tellement important qu’il mériterait un article dédié. En vous remerciant chaleureusement par avance. »

Dans l’hypothèse du NFN, l’Ange Exterminateur frapperait. L’Ange Exterminateur est l’inflation. Les dettes seraient rongées par l’inflation et tous ceux qui se seraient endettés à taux fixe seraient par conséquent gagnants. Mais c’est vrai, encore plus gagnants s’ils remboursaient en NFN plutôt qu’en euro. D’ailleurs la survie de l’euro serait elle-même compromise.

Enfin, la monnaie vous passionne, si j’en crois les nombreux commentaires lorsque nous avons tenté de cerner les différences entre euro, franc, bitcoin et or.

Une piste : les deux dernières monnaies échappent aux politiques…

Mots clé :

Simone Wapler
Simone Wapler
Rédactrice en Chef de Crise, Or & Opportunités et de La Stratégie de Simone Wapler

Simone Wapler est ingénieur de formation. Elle a travaillé dans le secteur de l’ingénierie aéronautique. Cette double casquette ingénieur/analyste financier est un véritable atout qu’elle met au service des abonnés.

Elle aborde les marchés avec l’œil du professionnel, de l’ingénieur, de l’industriel, et non celui du financier.

Son expertise, notamment dans le secteur des métaux de base et des métaux précieux, lui donne une longueur d’avance, une meilleure compréhension des vrais tenants et aboutissants du marché des ressources naturelles — un marché par ailleurs en pleine expansion, dont Simone Wapler connaît parfaitement tous les rouages, notamment au niveau de l’offre et de la demande.

Pour en savoir plus sur Crise, Or & Opportunités et La Stratégie de Simone Wapler.

Visitez le site officiel de Simone Wapler : www.Simone Wapler.fr

3 commentaires pour “Une semaine sous le signe de la monnaie et de l’Ange Exterminateur”

  1. Bonjour, et merci pour vos explications précises de très bonne qualité d’informations. Pourriez vous m’orienter ? Je recherche des spécialistes en économie pour faire une étude sérieuse sur la possibilité de réévaluer le SMIC x6,5 correspondant à la dévaluation de la monnaie subi au moment de la conversion à l’euro, 1€=6,50 francs , est ce possible ?. Bien à vous . seth

  2. Bonsoir

    Aix le 20 Fevrier 2017
    je n’ai pas recu le livre sur l’or
    je l’ai commande il ya 8/ 10 jours
    et regle par carte visa je crois 4.95€
    Merci de bien vouloir annuler ou de verifier
    Cordialement
    FORISSIER Jeanlouis

  3. Bonjour, je vous invite à contacter notre service client au 01 44 59 91 11, de 9h à 17h.

Laissez un commentaire