Accueil LiberalismeInflation, dettes et récession Le marché obligataire confirme ses signes inquiétants