Accueil Epargne L’or, la seule monnaie gagnante du Brexit