- La Chronique Agora - http://la-chronique-agora.com -

L’économie sera bientôt hors de contrôle — mais nous gardons la maîtrise totale sur l’eurodollar…

Posted By Jérôme Revillier On 20 mai 2011 @ 9:47 In Guerre des monnaies | No Comments

▪ L’eurodollar a chuté de plus de 5% en moins d’une semaine, de 1,49 à 1,41… ce qui est absolument énorme pour le marché des devises.

▪ Pourquoi cette hausse du billet vert ?

La dette américaine est une menace ? Ce n’est pas nouveau.

La situation européenne serait-elle encore plus insurmontable, tant économiquement que politiquement ? Tout le monde sait pourtant déjà depuis longtemps que la restructuration de la dette sera inévitable.

Donc, vous faire croire que ces facteurs influencent les marchés est un mensonge. Les mouvements actuels reposent sur autre chose… de bien plus inquiétant.

▪ L’économie sera bientôt hors de contrôle

Le vrai danger qui plane sur les investisseurs actions, obligations ou commos, est la totale imprévisibilité dans laquelle vont de plus en plus plonger toutes les classes d’actifs. L’époque où nous pouvions prévoir le futur en analysant le passé est révolue.

Jamais le monde n’a eu autant de risque de voir des événements inimaginables survenir (tenez, regardez encore l’affaire DSK…). Jamais l’homme n’avait autant perdu la maîtrise du monstre économique qu’il a lui-même créé.

Cette incertitude toujours plus profonde qui s’installe sur les marchés va devenir le quotidien de chaque investisseur — et peut-être même de chaque citoyen.

▪ Vérifiez par vous-même…

Pour accréditer ma théorie, il vous suffit de reprendre des journaux datés du début de la crise ou même seulement d’il y a quelques mois. Vous lirez sans cesse des avis contradictoires, des arguments qui s’opposent, des “ni oui ni non”, mais au final, une seule chose en sortira : nous sommes face à un nouvel ordre mondial, à de nouveaux défis, qui ne sont en rien comparables à ce qui a déjà été vécu.

Vous pouvez, comme la plupart des gens, vous complaire dans le mensonge médiatique qui tend à vous faire croire que malgré les difficultés passagères, le temps et les régulateurs viendront à bout de cette crise et tout repartira comme avant.

Vous pouvez aussi décider de vous adapter pour tirer profit de cette situation.

▪ Changez au plus vite votre façon d’investir

Changez votre approche de l’investissement. Acceptez que nous ne maîtrisons rien et que tout peut arriver. Nous ne savons pas où nous allons. Mais nous faisons comme si nous savions… c’est plus rassurant. C’est pour cela que j’ai choisi le marché des changes. Quoi qu’il advienne, il y aura toujours une devise qui en profitera par rapport à une autre.

▪ Et le billet vert dans tout ça ?

Le billet vert lui, profite de cette agitation pour rebondir et contenter un peu les créanciers chinois. Techniquement, la situation s’est stabilisée après la réaction épidermique de la semaine passée. Et, c’est la zone de 38,2% de retracement qui a joué le rôle de support à 1,4150.

Eurodollar [1]
Pour agrandir le graphique, cliquez dessus

La tendance haussière moyen terme n’est toujours pas remise en cause, et malgré sa violence, le mouvement de correction est tout simplement proportionnel à la longueur de la hausse. Comme vous le voyez sur ce graphique, nous sommes aujourd’hui dans la situation identique au mois précédent (première flèche noire), ce qui illustre parfaitement le manque de visibilité des marchés.

▪ Deux scénarios probables à ce stade

Le premier est celui d’une cassure des 1,4150 $ vers 1,39 $ avant la reprise de la tendance. Le second, qui pourrait survenir si la Fed continue de tirer à vue sur sa devise, est une reprise immédiate de la tendance matérialisée par le franchissement rapide des 1,4450 $.

J’aurais aussi pu vous dire que le dollar rebondissait grâce à l’aversion au risque, ou parce que les chiffres de l’emploi ont été meilleurs qu’attendus, ou parce que les anticipations d’inflation se renforcent outre-Atlantique, ou parce que Trichet joue avec les mots, et Ben avec son QE2… oui j’aurais pu. Mais nous n’en sommes déjà plus là. Chercher à avoir raison ne flatte que la vanité et vous fait prendre des risques inutiles.

Peut-être que le billet vert montera le mois prochain, peut-être qu’il chutera la semaine suivante. Qui sait…

La seule chose que je sais, c’est que d’ici là, j’aurai fait poser assez de filets à mes lecteurs [2] pour qu’ils en profitent sans se soucier de ce qui arrivera de bon ou de mal dans ce bas monde. C’est ainsi que leur portefeuille eurodollar a déjà gagné 33,7% depuis le 1er juillet dernier.

Pas de doute, s’il y a bien une chose sur laquelle je garde la maîtrise, c’est sur ma stratégie eurodollar…

[Jérôme Revillier est issu de l'industrie spatiale européenne. Passionné de finance, autodidacte, il a passé plusieurs années à chercher un marché de référence, pour finalement se spécialiser sur le Forex. Cette autoformation financière et son expérience technique lui permet de trouver toujours des opportunités originales et parfois à contre-courant de la pensée de la sphère financière. Quelques traders privilégiés suivent ses recommandations quotidiennes dans le cadre du service FxProfitTrader [2].]

Première parution dans l’Edito Matières Premières & Devises le 13/05/2011 [3].


Article printed from La Chronique Agora: http://la-chronique-agora.com

URL to article: http://la-chronique-agora.com/euro-dollar/

URLs in this post:

[1] Image: http://la-chronique-agora.com/elements/lca/newsletter/images/contenu/110520_eur_dollar_XL.gif

[2] j’aurai fait poser assez de filets à mes lecteurs: http://www.publications-agora.fr/pack/video/fxprofittrader/?code=WAFXM528

[3] l’Edito Matières Premières & Devises le 13/05/2011: http://www.edito-matieres-premieres.fr/1609/devises/dollar/euro-dollar.html

Copyright © 2011 La Chronique Agora. All rights reserved.