Une vieille nouveauté, la suite…

Rédigé le 1 janvier 1970 par Dan Denning | Epargne

Si le charbon était plus propre ? Il serait toujours abondant, bien entendu, mais il ne serait probablement pas aussi bon marché. Voilà pourquoi nous aimons le charbon. Une nouvelle génération de technologies de "charbon propre" pourrait augmenter la demande de ce carburant fossile sale, faisant grimper son prix… peut-être radicalement.

Le scepticisme pétrolier de Wall Street

Rédigé le 1 janvier 1970 par Eric J. Fry | Epargne

La Chine est en pleine explosion ; le Moyen-Orient est en pleine implosion. Le pétrole doit être "à l’achat"… au moins sur les creux. Et si le pétrole est "à l’achat", il devrait en être de même pour  les valeurs pétrolières… au moins sur les creux. Malheureusement, ce genre de raisonnement par déduction a produit des résultats peu enthousiasmants ces derniers temps. Les cours record du pétrole n’ont pas déchaîné de passion pour les valeurs pétrolières.

Sables et eau

Rédigé le 1 janvier 1970 par Eric J. Fry | Epargne

"L’eau devient une contrainte pour l’industrie des matières premières", déclare Dick Evans, directeur général d’Alcan Inc. au journal Dow Jones News. "Il sera intéressant de voir comment les choses se développeront. Mais il est certain qu’au cours de la prochaine décennie, ce sera une contrainte que l’on n’avait pas considérée comme un problème auparavant."

Option matières premières

Rédigé le 1 janvier 1970 par kevinkerr | Epargne

Si vous réalisez que les matières premières sont une partie essentielle de votre portefeuille mais que vous ne savez pas vraiment comment vous lancer pour commencer, que faire ? A cette époque de l’année, les raffineries produisent de plus en plus de carburant de chauffage — si bien que le pétrole brut est un peu survendu… tandis que je suis un haussier de long terme convaincu.

L'Eglise de Buffett & Munger

Rédigé le 1 janvier 1970 par Chris Mayer | Epargne

Cette année, environ 24 000 personnes ont fait le pèlerinage pour contempler l’Oracle d’Omaha et son acolyte — modeste mais plein d’esprit — Charlie Munger. Les deux compères ont été à la hauteur de leur réputation, distribuant de généreuses portions de leur sagesse et de leur humour bon enfant.

En première ligne

Rédigé le 1 janvier 1970 par Eric J. Fry | Epargne

"Nous concluons qu’un déclin des prix de l’immobilier est en cours", remarquait récemment le Grant’s Interest Rate Observer. "Si le marché de l’immobilier, comme le marché boursier, revenait à la moyenne, la vague de ventes pourrait aller loin. Un retour à la ligne de tendance post-1968 impliquerait une chute de 22%. Ce qui, bien entendu, pour un pays centré sur l’immobilier comme les Etats-Unis, entraînerait un désastre".

Le syndrôme vanille-fraise

Rédigé le 1 janvier 1970 par lebanquiercentral | Epargne

Nous vous proposons un dos de saumon aux petits légumes ou un filet de veau et son gratin dauphinois", m’annonça suavement l’hôtesse. Il devait être onze heures trente, quelque part au-dessus des Alpes ; l’avion me ramenait de Gibraltar, où j’avais suivi la troisième conférence internationale "Vers une évasion fiscale durable" pour le compte de l’Agioteur Beauceron. Je n’étais pas dans mon assiette. Les vifs débats de la semaine, sans parler du cocktail de clôture — au champagne détaxé, comme il se doit — m’avaient laissé les idées brumeuses.