photo auteur
Jean Chabru

Autopsie d’un programme présidentiel

Rédigé le 11 avril 2012 par Jean Chabru | Article

▪ L’élection présidentielle se rapproche à grands pas. Tentons d’y voir plus clair sur les orientations économiques et essayer d’anticiper la tendance du second semestre : où en sont les débats ?

Petites valeurs : soyons optimistes pour 2012 !

Rédigé le 19 janvier 2012 par Jean Chabru | Indices, marchés actions, stratégies

Depuis quelques mois, je parle régulièrement aux lecteurs de Small Caps Profits de la possibilité pour la France de connaître une récession en 2012 et de ses conséquences sur l’économie des petites et moyennes valeurs. Qu’en est-il maintenant que la note obligataire de la France a été dégradée ?

Les mid caps se préparent à entrer en récession

Rédigé le 12 octobre 2011 par Jean Chabru | Inflation, dettes et récession

Alors que la plupart des valeurs moyennes ont publié leurs résultats pour le premier semestre, le sentiment qui me taraude est celui d’un « déjà-vu ». Il y a trois ans à peine, en pleine débâcle boursière, les managements des sociétés me tenaient à peu près le même discours.

Les petites valeurs et la crise économique

Rédigé le 16 septembre 2011 par Jean Chabru | Inflation, dettes et récession

▪ Il y a à peine plus d’un mois — ce qui me paraît une éternité — je me demandais quel allait être le prochain coup d’arrêt alors que le manque de consensus politique mettait en péril la notation AAA de la dette américaine.

La nouvelle bulle des medtechs

Rédigé le 20 juillet 2011 par Jean Chabru | Inflation, dettes et récession

▪ La tragédie grecque me laisse pantois et confirme que la dette énorme (350 milliards d’euros) portée par ce petit pays devient chaque jour un risque comparable à la chute de Lehman Brothers. Si vous avez aimé la crise de la dette privée, vous allez adorer la crise de la dette souveraine.

Loin du miroir aux alouettes des valeurs internet, les PME ont la santé

Rédigé le 10 juin 2011 par Jean Chabru | Indices, marchés actions, stratégies

▪ Comme chaque année depuis que je fais cette chronique, le mois de mai s’est révélé conforme à sa réputation… terrible. Et les investisseurs ont eu le vertige (ou la trouille devrais-je dire ?) à l’annonce des chiffres macro-économiques publiés à travers le monde.