photo auteur
Doug Casey
Auteur des bestsellers Strategic Investing, Crisis Investing et Crisis Investing for the Rest of the 90's

Doug Casey, auteur des bestsellers Strategic Investing, Crisis Investing et Crisis Investing for the Rest of the 90’s a vécu dans sept pays différents, et en a visité plus de cent autres. Il a participé à de nombreuses émissions radiophoniques et télévisées, et demeure un spéculateur actif sur les marchés de l’immobilier, des actions, des obligations et des matières premières.

bitcoin

La valeur monétaire du bitcoin selon Doug Casey

Rédigé le 11 octobre 2017 par Doug Casey | Bitcoin et autres cryptomonnaies, Crypto Monnaies, Guerre des monnaies

Le bitcoin est une monnaie fiduciaire mais surtout un mode de transfert. Tout peut-être un moyen d’échange dans la mesure où ce moyen est accepté…

monnaies équitables Gold-Standard - métal-or étalon-or

Un « pari asymétrique » comme il en arrive très peu dans une vie

Rédigé le 5 décembre 2016 par Doug Casey | Investissement, Or et Argent

Parier sur le gold, c’est parier contre les politiques monétaires conduites depuis la crise. Les mines d’or sont tombées si bas qu’en misant un dollar on peut espérer en gagner 20 dans les années qui viennent, un pari asymétrique comme il s’en présente rarement…

South Sea Company et Compagnie du Mississippi, des bulles historiques

Rédigé le 16 décembre 2013 par Doug Casey | Article, Inflation, dettes et récession

Dès 1636 à Amsterdam, les bulles du Mississippi et de la South Sea, en même temps que la tulipomanie, établirent le standard des crises financières. A cette époque, le négoce de bulbes de tulipes faisait fureur…

Rendez-vous en Argentine

Rédigé le 21 août 2007 par Doug Casey | Article

Laissez-moi vous dresser le tableau. Je pense que nous approchons de la fin du monde tel que nous le connaissons… tout comme je suis convaincu de l’existence des cycles économiques. Nous venons de connaître l’expansion la plus longue — et la plus vigoureuse — de toute l’histoire. Mais nous sommes à la fin d’un boom de 25 ans, qui dure depuis plus d’une génération. Et je vais vous dire comment ça va finir : par une dépression, et pas n’importe laquelle. Ce ne sera pas la Grande Dépression ; ce sera la Plus Grande Dépression !

Une réponse simple à une question compliquée

Rédigé le 17 août 2007 par Doug Casey | Article

Où devriez-vous placer votre argent en ce moment ? C’est très simple : dans l’or. Je ne connais tout simplement pas d’investissement qui soit meilleur, ou moins cher, pour y placer votre patrimoine. Honnêtement, de toutes les choses au monde — et je suis très éclectique, je regarde tout et n’importe quoi, je suis prêt à acheter à peu près tout tant que le prix en vaut la peine — l’or est la meilleure affaire de la planète en ce moment

Le boom des juniors aurifères

Rédigé le 7 mai 2007 par Doug Casey | Article

L’or et l’argent-métal — ce n’est pas un secret — tendent à bien se comporter durant les périodes de crise financière. Et les actions minières junior peuvent grimper en flèche durant ces mêmes périodes. Dans la mesure où elles représentent un sous-groupe minuscule du paysage financier, même une toute petite augmentation de l’intérêt des investisseurs peut les faire décoller. De plus, je pense que cette fois-ci, le marché haussier des actions aurifères junior sera vertigineux, une fois qu’il aura commencé.

Le bon grain et l'ivraie

Rédigé le 1 janvier 1970 par Doug Casey | Article

Plus on examine des entreprises, plus le bon grain devient difficile à séparer de l’ivraie. Dans mon métier, je rencontre beaucoup de gens — et ça va de géologues bien intentionnés mais généralement ineptes… à des escrocs purs et simples qui racontent des histoires d’arracheurs de dents à propos d’invraisemblables eldorados, avant de s’en retourner dans leurs villas avec vue sur la plage, achetées grâce aux millions de dollars qu’ils ont dérobés à des investisseurs naïfs.

Hausse, baisse des métaux vils

Rédigé le 1 janvier 1970 par Doug Casey | Article

Les métaux vils sont appelés ainsi parce qu’ils s’oxydent, rouillent et réagissent facilement. Ceux qui nous intéressent principalement sont le cuivre, le nickel, le plomb, le zinc, l’aluminium et le fer. Leur valeur inhérente repose dans leurs utilisations industrielles, et non en tant que monnaie, comme les métaux précieux — même si l’argent est un hybride intéressant, étant à la fois un métal industriel et servant de petite monnaie pour les devises. Si on les compare aux métaux précieux, les métaux vils se trouvent en abondance dans la nature, et sont donc bien moins chers.

Où va l'argent-metal ?

Rédigé le 1 janvier 1970 par Doug Casey | Article

Il y a des différences significatives entre l’or et l’argent-métal. La demande d’or est presque entièrement destinée à des fins financières (protection et profit) et pour des utilisations en joaillerie. Bien peu d’or est consommé, en réalité. Dans ce domaine, l’or est à l’opposé complet d’un métal de base comme le fer, que les gens achètent uniquement dans le but de l’utiliser. L’argent-métal a un pied dans chacun de ces domaines ; on en achète dans le but de le consommer, ou bien pour des raisons de profit ou de protection financière.

Pourquoi la hausse des taux est bonne pour l'or

Rédigé le 1 janvier 1970 par Doug Casey | Article

Dans le cas de la dette gouvernementale, le risque de défaut de paiement est minimal puisque, si besoin est, le gouvernement débiteur peut toujours imprimer ce qu’il doit. La hausse des taux d’intérêt sur la dette gouvernementale reflète donc clairement la hausse des pressions inflationnistes. Et cela constitue sans aucun doute un facteur positif pour l’or.