photo auteur
Dan Denning
Rédacteur en Chef de Strategic Investor

Dan Denning est spécialisé dans des actions peu connues mais au potentiel gigantesque. Dan écrit également dans Strategic Trader Alert, un service e-mail consacré aux actions qui évoluent très vite.

Eau australienne

Rédigé le 1 janvier 1970 par Dan Denning | Epargne

Il nous a fallu un petit moment pour comprendre qu’un jeune Français nous informait des problèmes de l’eau en Australie durant notre pause déjeuner dans Acland Street la semaine dernière. A priori, il avait de bons arguments. Nous ne savons pas grand’chose de la politique forestière australienne. Mais logiquement, couper des arbres dans le bassin hydrographique diminue la quantité d’eau souterraine stockée après les chutes de pluie. Le sol exposé s’érode plus rapidement, et l’eau de pluie s’écoule dans les rivières puis vers la mer.

Champagne, Dow Jones et immobilier

Rédigé le 1 janvier 1970 par Dan Denning | Epargne

Arrêtez les horloges, faites sauter les bouchons de champagne et hosanna au plus haut des cieux ! Le Dow Jones Industrials a atteint un nouveau record ! Pardonnez-nous de trouver cet événement assez décevant. Comme le disait succinctement l’un de mes collègues : "traduction : le Dow Jones a stagné pendant six ans, même sans tenir compte de l’inflation".

Une vieille nouveauté, la suite…

Rédigé le 1 janvier 1970 par Dan Denning | Epargne

Si le charbon était plus propre ? Il serait toujours abondant, bien entendu, mais il ne serait probablement pas aussi bon marché. Voilà pourquoi nous aimons le charbon. Une nouvelle génération de technologies de "charbon propre" pourrait augmenter la demande de ce carburant fossile sale, faisant grimper son prix… peut-être radicalement.

Riz et caoutchouc

Rédigé le 1 janvier 1970 par Dan Denning | Epargne

‘…Imaginez un peu un village qui ne produirait que de la mortadelle. Uniquement de la mortadelle en boîte. Il arrive que les gens en achètent, mais ce n’est pas systématique. Peu importe, le village poursuit inlassablement sa production. Que se passera t-il si le village n’est pas en mesure d’en produire suffisamment ? Et s’il en produit trop ? Comment ajuster la production ? Ou prenez un produit de luxe, par exemple, le caviar. Tout un village qui produirait du caviar. Tout au même prix, et ce, quelle que soit la demande. Comme vous pouvez le constater, ça ne peut tout simplement pas fonctionner…’